LES ARTS DE L'IMAGE



- 2017 -
9 ème Édition du festival

REBELLES


Un festival pour les grands mais aussi pour les petits...

Rejoignez-nous sur Facebook

 

PRIX LABEL IMAGE

 

ORIGINE

Nous souhaitions depuis le départ que si Prix du festival il devait y avoir, qu’il soit le reflet de nos exigences et non pas seulement un objet honorifique et décoratif, bref nous souhaitions qu’il ait et qu’il créé du sens. Le Prix Label-Image, ou tout simplement le Label-Image, du nom de l’association qui organise le festival existe depuis 2012, le premier Lauréat en est le cinéaste Christophe Loizillon.

Notre préoccupation, depuis le début de cette aventure est de défendre l’image, l’image comme langage à part entière. L’origine de l’alphabet est l’image, ou plutôt une représentation qui permet de communiquer, de vendre (déjà aussi) ses produits, mais aussi plus tard ses idées. C’est aussi une manière de hiérarchiser ses besoins, avoir chaud, manger, boire d’où naît le A d’Alpha (figurer par la tête d’Alep, la vache), de se protéger de l’extérieur d’où la représentation de la maison avec le B de Béta... L’objectif premier de ce festival est d’abord de tenter de comprendre ces images qui envahissent notre environnement, d’apprendre à les décrypter, à les aimer ou à les dénoncer aussi, parfois. Le travail qui est fait avec les scolaires est lui aussi totalement en lien avec ce projet. L’idée d’un Prix s’est donc lentement formalisée, lors de l’installation du festival à Bannalec, où l’universalité des images rencontrait une proximité qui lui donnait sa dynamique, l’idée d’un livret permettant de découvrir des œuvres et des auteurs exigeants, et parfois difficiles s’appuyant sur l’image c’est à ce moment là imposée. Grâce à la collaboration de Ghislaine Le Gall, qui en assure la partie entretien, et de Pierre Jambou, la mise en page, le premier livret en 2012 pouvait ainsi permettre de présenter une de ces œuvres innovantes, que nous souhaitions défendre et faire découvrir, avec Christophe Loizillon. En 2013, c’était le cinéaste Michaël Gaumnitz et en 2014 ce sera Bruno Collet. L’image associée à l’écriture ? Une évidence faisant écho aux objectifs de la création du festival.

Le protocole du festival est le suivant : présentation d’un cinéaste et de son œuvre au festival Les Passeurs de Lumière le dernier W.E de novembre, et remise du Label Image dans un lieu qui met à l’honneur l’image et l’écriture. Il est tiré 250 exemplaires de chaque livret.

Voir la boutique

Chantal Briet – réalisatrice, Christophe Loizillon, Michaël Gaumnitz, les lauréats Michel Dupuy – Président de Label Image Ghislaine Le Gall – Responsable des interviews Livrets, Christophe Loizillon, Michaël Gaumnitz

PRIX LABEL IMAGE 2015

PRIX LABEL IMAGE 2015 : Johanna vaude

Après Bruno COLLET 3ème Label Image, du festival Les Passeurs de Lumière, Johanna VAUDE est la 4ème lauréate du Festival.

Elle commence à réaliser à la fin des années 1990 et début 2000 de façon totalement indépendante. Explorant diverses pratiques artistiques, elle créée des films éclectiques mélangeant et hybridant aisément les techniques et les genres. Elle fabrique artisanalement des images où le narratif et le sensoriel se combinent subtilement.

Avec sa démarche très particulière de l’hybridation, à la croisée de mondes réels et oniriques teintés de réminiscences visuelles et sonores, les films et vidéos de la cinéaste dépassent les frontières établies. Sa filmographie dévoile des influences très vastes où la combinaison et la relation des images classiques et expérimentales, à la lisière du figuratif et de l’abstrait, engendrent des films artistiques inclassables qui oscillent entre avant-garde, clips musicaux, pop art, poésie introspective, expériences sensorielles, psychédélisme, rêve et fiction.

Elle propose un cinéma libre et sauvage, un cinéma sans règles et sans dogmes.

Johanna VAUDE était présentependant le festival. Une projection de ses dernières œuvres et une rencontre était organisée le samedi 28 novembre 2015 sous le chapiteau.

En savoir plus

PRIX LABEL IMAGE 2014

PRIX LABEL IMAGE 2014 : BRUNO COLLET

Bruno Collet est né en 1965 à Saint-Brieuc. Entre 1985 et 1990, il fait des études d’Art plastiques aux Beaux-Arts de Rennes où il reçoit une formation de sculpteur-fondeur. Il débute sa carrière dans le monde de la photographie pour ensuite devenir décorateur sur de nombreux films et vidéo musiques en volume animé.

Et depuis 1998, il réalise des séries et films d’animation. Associé à la société de production rennaise VIVEMENT LUNDI !, Bruno Collet, animateur créatif, parle de son travail avec humour : « Quand je suis dans la création, j’écris,
je sculpte, je dessine, je n’ai pas vraiment l’impression de travailler… »

 

En savoir plus

PRIX LABEL IMAGE 2013

 

PRIX LABEL IMAGE 2013 : MichaËl Gaumnitz

On ne peut comprendre l’œuvre de Michaël Gaumnitz si on ne connaît pas sa vie. Son œuvre, c’est le miroir de sa vie, on ne peut les séparer.
Son atelier est perché en haut de la Ruche, une cité d’artistes installée dans une rotonde de l’Exposition universelle de 1900. Y passèrent Chagall, Modigliani, Soutine… L’endroit, passage de Dantzig, dans le 15ème arrondissement de Paris, paraît taillé pour lui. C’est là qu’il fabrique sur ordinateur, les séquences graphiques qui enrichissent les documentaires où il explore les silences de l’histoire de ses deux pays, la France et l’Allemagne.

PRIX LABEL IMAGE 2012

 

PRIX LABEL IMAGE 2012 : Christophe Loizillon

Christophe Loizillon, en marge du système dominant, réalise depuis maintenant trois décennies, des films le plus souvent des courts-métrages comme d’autres peignent ou sculptent. Sa démarche s’affirme comme une évidence entre peinture et mouvement, son cinéma nous invite à la contemplation silencieuse des moments de notre quotidien. Comme l’art, le cinéma exigeant et atypique de Christophe Loizillon, rend perceptible quelque chose du mystère de notre humanité. Il met en scène des moments de vie simples et souvent inattendus qu’il filme en plan-séquence, caméra souvent fixe. C’est un peintre-cinéaste du sensible ; il montre, suggère, n’impose rien. Il a un don très rare de savoir parler en images de l’invisible.

^ Retour en haut de page

Michel Dupuy Association Label Image • Kerdudou - 29310 Locunolé • Contact 06 48 99 64 01